Préparer un démaquillant naturel : 8 Recettes à base de lait, peaux sèches, grasses et normales



Plutôt que le savon, irritant et desséchant, utilisez les produits démaquillants (laits, huiles ou coldcream) pour débarrasser la peau de la poussière qui s’y dépose tout au long de la journée, de la transpiration, du sébum excédent et du maquillage.
Pour entretenir la santé de l’épiderme, il ne faut jamais omettre de se démaquiller chaque soir, et de se nettoyer chaque matin avec le même lait ou en alternant deux préparations différentes afin d’éviter une accoutumance.
Le lait ou l’huile doivent être étendus de préférence avec le bout des doigts en mouvements tournants et du menton vers les tempes. Avec un coton imbibé d’eau de rose, d’eau d’Evian ou de lotion, la peau sera ensuite débarrassée du produit nettoyant, puis séchée avec un linge doux. L’opération peut, le cas échéant, être répétée deux fois de suite, si l’épiderme ne vous semble pas encore net.
A noter  : tous ces laits, à base de produits fragiles, ne se conservent pas plus de 4 jours au frais. Les huiles, quant à elles, se conservent très bien.

Lait frais




Il s’utilise très bien seul.
Convient aux peaux normales et sèches.

Mélange à base de lait frais
Dans ½ tasse de lait cru, ajoutez 1 cuillère à soupe d’eau de rose, 1 cuillère à café d’huile d’olive. Convient aux peaux normales.

Lait d’amande


Première formule
(d’après G. Malait, «  Guide intime du bonheur de la femme  », Paris, Tridon-Gallot, 1939)  :
délayez 50 grammes de poudre d’amande dans 100 grammes d’eau de rose, passez ce liquide à travers un tissu très fin et ajoutez 1 cuillère à soupe de glycérine. Agitez bien avant usage.
Convient au peaux normales et grasses.

Deuxième formule
S’obtient de la même façon que le lait d’amande du Codex mais en remplaçant l’eau distillée par de l’eau de rose et en y ajoutant 10 gouttes de teinture de benjoin, ce qui vous permettra de conserver ce lait un peu plus longtemps.
Convient aux peaux grasses et normales

Troisième formule
Pilez grossièrement 250 grammes d’amandes mondées. Faites fondre dans une casserole au bain-marie 10 grammes de spermaceti (blanc de baleine), 10 grammes de cire blanche d’abeille, 10 grammes de savon blanc râpé.
Ajoutez à ce mélange 1/3 de la poudre d’amande, malaxez bien le tout puis ajoutez le reste des amandes pilées. En continuant le pétrissage de la pâte, ajoutez 700 grammes d’eau distillée, 150 grammes d’eau de rose, 50 grammes d’eau distillée, 50 grammes d’eau de fleurs d’oranger, 30 grammes d’alcool à 70°, 40 grammes de teinture d’iris à 25%, 40 grammes d’extrait de jasmin, 5 grammes de gomme arabique.
Passez à travers une gaze, broyez à nouveau ce qui s’est déposé sur la gaze en le délayant avec un peu d’eau distillée. Filtrez.
Convient aux peaux normales et légèrement grasses.

NB: Le blanc de baleine ou Spermaceti étant interdit et nos recettes datant de l’époque ou il était encore autorisé, vous pouvez le remplacer par de l’huile de Jojoba 😉

Lait de coco


Délayez 50 grammes de poudre de noix de coco dans 1 décilitre d’eau de rose.
Malaxez bien pour obtenir un mélange le plus homogène possible, passez à travers un linge, ajoutez 1 cuillère à soupe de glycérine. N’oubliez pas que ce lait doit être bien agité avant usage et qu’il ne se conserve pas plus de 3 ou 4 jours.
Convient aux peaux grasses.

Lait de concombre


Dans une casserole mise au bain-marie, faites fondre jusqu’à homogénéité parfaite 30 grammes de savon blanc, 30 grammes de cire blanche d’abeille et 30 grammes de spermaceti.
Ajoutez ensuite 30 grammes d’huile d’olive et incorporez pour finir 200 grammes d’amandes douces broyées.
Pour obtenir ½ litre de suc de concombre, broyez et pressez les fruits en quantité suffisante.
Ajoutez ce suc à la préparation ainsi que ½ litre d’eau de pluie, 100 grammes de glycérine et 2 cuillères à soupe d’alcool à 90°.
Convient aux peaux grasses.

NB: Le blanc de baleine ou Spermaceti étant interdit et nos recettes datant de l’époque ou il était encore autorisé, vous pouvez le remplacer par de l’huile de Jojoba 😉


Lait d’iris


Ce lait doit plutôt son nom à l’essence dont il est parfumé qu’à la présence dee poudre d’iris dont l’action a un pouvoir nettoyant. A 50 grammes de savon amygdalin (à la base d’amandes amères) fondu, ajoutez 50 grammes de sulforicinate de soude, 2 grammes d’essence d’iris, 30 grammes de teinture de benjoin à 20%, 870 grammes d’eau de rose.
Convient aux peaux grasses.


Lait à la lanoline


Pour réaliser ce lait (d’après René Le Florentin, «  Cosmétiques et Produits de Paris  », Paris, Desforges, 1938), travaillez, pendant 10 minutes, 50 grammes de lanoline (matière grasse purifiée obtenue à partir de la laine de mouton), 25 grammes d’huile de coco, 8 grammes de borax en poudre, 35 grammes de savon médicinal et 80 grammes d’eau chaude distillée.
Diluez cette mixture en ajoutant peu à peu 400 grammes d’eau de rose tiédie et 400 grammes d’eau de fleurs d’orangers également tiédie.
Pour parfumer, versez 5 gouttes d’essence de bergamote et 5 gouttes de teinture de musc.
Convient aux peaux sèches et fines.

Lait de pistache


Faites fondre 25 grammes de cire blanche et 25 grammes de savon de palme au bain-marie et ajoutez 25 grammes d’huile d’olive verte. Broyez 100 grammes de pistaches débarrassées de leur peau. Mélangez bien et parfumez avec 30 centilitres d’essence de néroli.
Préparez ensuite une infusion de violettes en versant hors du feu 1 litre d’eau bouillante sur 25 grammes de violettes. Laissez infuser quelques instants, puis ajoutez cette infusion à la préparation.
Convient aux peaux normales ainsi qu’aux peaux fines.

Lait de rose


Dans une casserole, au bain-marie, faites fondre 30 grammes de spermaceti, 30 grammes de cire d’abeille blanche, 20 grammes de savon blanc végétal.
Versez cette préparation dans un mortier, ajoutez-y 56 grammes d’amandes douces pilées, 6 grammes d’amandes amères pilées.
Broyez et malaxez en ajoutant peu à peu 170 grammes d’amandes douces pilées, 20 grammes d’amandes amères, ¼ de litre d’eau de rose et 1 litre d’eau distillées ou d’eau de pluie.
Passez, broyez le résidu pour le filtrer à nouveau.
Convient aux peaux normales et aux peaux légèrement sèches.

NB: Le blanc de baleine ou Spermaceti étant interdit et nos recettes datant de l’époque ou il était encore autorisé, vous pouvez le remplacer par de l’huile de Jojoba 😉


Les bons comptes font les bons produits
Pour confectionner de bons produits de beauté, il est important d’employer une balance sensible et précise et dont le plateau peut recevoir les ingrédients.

Aucun commentaire:

Fourni par Blogger.