Clobet : soigner l’eczéma, le psoriasis, la dermatite de contact

 

Qu'est-ce que le Clobet ?

La clobet cream ou propionate de clobétasol est un corticoïde utilisé pour soigner diverses infections de la peau comme l’eczéma, le psoriasis, également très efficace pour traiter la dermatite de contact crée par une exposition au sumac vénéneux. Le clobétasol appartient à la classe I aux Etats-Unis et à la classe IV en Europe de la corticothérapie, ce qui en fait l’un des plus puissants corticoïdes. On l’utilise aussi pour traiter plusieurs maladies auto-immunes, y compris les maladies vitiligo, pelade et lichen plan. Elle est antifongique, antibactérienne et anti-inflammatoire. Le clobétasol agit en réduisant l’œdème, les démangeaisons ainsi que les rougeurs. Le clobétasol est aussi vendu sous la forme de lotion capillaire permettant de guérir la dermatite séborrhéique du cuir chevelu.

Utilisation : appliquer la clobet cream en fine couche de façon à couvrir la zone affectée, deux à trois fois par jour, faire pénétrer en massant doucement jusqu’à absorption complète de la crème. La dose maximale ne doit pas dépasser 50 grammes hebdomadaire. Attention à utiliser ce médicament avec précaution sur les parties affectées situées sur le pourtour de l’œil. Lorsque la crème est appliquée sur des surfaces étendues, pendant des périodes prolongées et sous un pansement qui ne respire pas, il est possible que le proprionate de clobétasol soit absorbée dans la circulation sanguine en quantités suffisantes pour provoquer des effets indésirables secondaires. Il est donc conseillé d’utiliser la crème sur de courtes périodes et d’arrêter le traitement dès que le problème a été résolu.

Contre-indications : ce médicament est contre-indiqué dans les cas suivants : acné rosacé, juvénile ou vulgaire, allergie à l’un des composants, démangeaisons au niveau de l’anus et des parties génitales, dermatite sur le pourtour de la bouche, enfants de moins d’un an, infection bactérienne, fongique ou virale non traitée comme herpès simplex, la varicelle ou des lésions tuberculeuses de la peau. L’administration de ce médicament sur la femme enceinte ne doit être utilisée que si les avantages prévus l’emportent sur les risques possibles. Déconseillée pour elles en tout cas pendant des périodes prolongées ou en grandes quantités. Demander l’avis du médecin avant utilisation.

Effets secondaires : des essais cliniques ont été effectués et ont démontrés qu’il existait des effets indésirables, les plus fréquents ont été des brûlures, des sensations de picotements dans 1% des cas. Les réactions les moins fréquentes étant des démangeaisons, une atrophie cutanée et des fissures de la peau. Le syndrome de Cushing est apparu sur les nourrissons et les adultes en raison de l’utilisation excessive et prolongée du clobétasol. Les effets indésirables suivants locaux ont été établis avec des corticoïdes topiques, ils peuvent survenir plus fréquemment avec l’utilisation de pansements occlusifs et des corticoïdes plus puissants.

Ces réactions sont listées ainsi : sécheresse, éruptions acnéiformes, hypo-pigmentation, dermatite péribuccale, dermatite de contact allergique, infection secondaire, irritation, stries et milliaire.

Aucun commentaire:

Fourni par Blogger.